Hans HARTUNG

thumb-blog

1904-1989

Peintre et photographe allemand

 

 

 

 

 

Photo © Hans Hartung

Hans Hartung est né en septembre 1904 à Saxe dans l’Empire allemand et décédé en septembre 1989 dans les Alpes-Maritimes à l’âge de 85 ans. Fils d’un peintre autodidacte, il s’intéresse très jeune à la peinture et quitte rapidement le lycée pour poursuivre un enseignement artistique dans les années 20. C’est dans ce contexte que le jeune homme intègre successivement les académies de Dresde, Leipzig et Munich. Installé à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, Hans Hartung est fait prisonnier par la Gestapo qui l’accuse de pratiquer un « art dégénéré ». À sa libération, il se rapproche d’artistes avec lesquels il partage la même esthétique et s’implique particulièrement dans le mouvement de l’Art informel.

Un artiste attiré par l’abstraction depuis toujours 

Lorsqu’il réalise ses premières peintures, Hans Hartung se plaît à simplifier les toiles de grands maîtres comme Goya ou encore Rembrandt en ne gardant que les masses colorées. C’est de cette manière que l’abstraction apparaît dans son œuvre et y restera tout au long de sa carrière. Il développe un style spontané qui s’affranchit de toutes contraintes rigides. L’expérimentation est au cœur du travail du peintre. Hans Hartung réalise alors plusieurs essais sur la couleur, mais aussi sur les techniques qu’il utilise. L’artiste mène ainsi plusieurs recherches sur le cadrage, la photographie, l’agrandissement, la répétition, etc. La diversité de l’œuvre de Hans Hartung et l’étendue de ses recherches font toute sa singularité. 

Le chef de file de l’art informel

Alors que ses premières peintures ont été créées avec des tourbillons, des gribouillis et des hachures, Hans Hartung s’oriente progressivement vers une spontanéité plus « contrôlée » en faisant preuve de plus en plus de minutie dans la réalisation de ses compositions. Ce sont ses rencontres avec des artistes comme Alberto Magnelli ou Mondrian qui vont l’inciter à adopter cette esthétique. L’iconographie d’Hans Hartung a inspiré de nombreux peintres abstraits américains dans les années 60. Son audace et sa gestuelle particulière ont durablement marqué le courant de l’art informel.

Œuvres de Hans Hartung

ESTAMPE-MULTIPLE

  • 3 , 17 x 33 cm, 1953
  • Gravure n° 9, 50 x 66 cm, 1953
  • Ohne Titel, 50 x 65,5 cm, 1953
  • Permanence du sacre du magazine
  • Farandole, 49,5 x 75 cm
  • Untitled (Variation of L 38), 62 x 37,5 cm, 1958/71
  • 5 aguafuertes, 51,5 x 78,5 cm, 1971
  • H 1973-26, 32,8 x 322 cm, 1973
  • Héraclite — Mieux vaut cacher sa déraison, 34,9 x 24,7 cm, 1987

PEINTURE

  • T1934-2, 120 x 87 cm, 1934
  • Peinture n° 10  T47.10, 146 x 97 cm, 1947
  • T1947-47, 97 x 130 cm, 1947
  • T1949-6, 97 x 130 cm, 1949
  • T1949-24, 97 x 146 cm, 1949
  • T1949-23, 97 x 130 cm, 1949
  • T1950-3, 97 x 146 cm, 1950
  • T52-5, 130 x 97 cm, 1952
  • T1955-9, 162 x 114 cm, 1955
  • T1956-8, 180 x 137,5 cm, 1956
  • T1956-13, 180 x 136,5 cm, 1956
  • T1957-8, 146 x 114 cm, 1957
  • T1962-E31, 95 x 250 cm, 1962
  • T1962-E5, 180 x 111 cm, 1962
  • T1962-H29, 103 x 162 cm, 1962

DESSIN-AQUARELLE

  • P1946-H.H.4078, 48,5 x 64 cm, 1946
  • P1947-26-PAS-56, 48 x 65 cm, 1947
  • D1947-11, 48,5 x 65 cm, 1947
  • P-1947-36, 48,2 x 64,9 cm, 1947
  • P1947-5, 47,5 x 64,5 cm, 1947
  • P1948-16, 48,4 x 72,5 cm, 1948
  • P1949-6, 48,2 x 73 cm, 1949
  • T1950-57, 48,3 x 73 cm, 1950
  • P1950-23, 47,5 x 72 cm, 1950
  • HH5433, 49 x 72 cm, 1952
  • P1959-138, 44 x 54,7 cm, 1959
  • P1960-7, 48,5 x 73 cm, 1960
  • P1961-77, 60 x 80 cm, 1961
  • P1961-138, 73 x 50 cm, 1961
  • T1966-E34, 75 x 52 cm, 1966
  • P1967-A 52, 73 x 99 cm, 1967

Un artiste dont les œuvres sont présentes partout dans le monde

EXPOSITIONS

  • Hans Hartung, Gemälde, Aquarelle und Zeichnungen, Galerie Heinrich Kühl, Dresde, 1931
  • Hans Hartung, Galerie Lydia Conti, Paris, 1947
  • Hartung, Galerie d’art moderne, Bâle, 1952
  • Hartung 1922-1939, Galerie de France, Paris, 1961
  • Hans Hartung Paintings 1971-1975, Metropolitan Museum of Art, New York, 1975
  • Hans Hartung – Werke aus fünf Jahrzehnten, Neue Nationalgalerie, Berlin, 1975
  • Hans Hartung, Aichi Arts Center, Nagoya, 1998
  • Hans Hartung. Conceptualisme avant la lettre, Gemeentemuseum Den Haag, La Haye, 2004
  • Hans Hartung. Hommage à Daniel Cordier, Centre d’art La Malmaison, Cannes, 2014
  • Hans Hartung. Polittici, Galleria nazionale dell’Umbria, Pérouse, 2017
  • Hans Hartung, Simon Lee Gallery, Londres, 2018
  • A Constant Storm – Works from 1922 to 1989, Galerie Perrotin, New York, 2018

MUSÉES

  • Musée d’Art moderne de Paris
  • Musée de la Légion étrangère, Aubagne
  • Galerie nationale d’art moderne et contemporain, Rome
  • Museum of Modern and Contemporary Art, New York
  • Galerie civique d’art moderne et contemporain, Turin
  • Musée Picasso, Antibes
  • Staatliche Kunstasammlungen, Dresde
  • Musée national des Beaux-Arts du Québec
  • Philadelphia Museum of Art Philadephie

FONDATION

  • Fondation Hartung Bergman

Les principaux ouvrages sur Hans Hartung

  • Giuseppe Marchiori, Hans Hartung, Rome, Galleria II Segno, 1958
  • René De Solier, Hans Hartung. Peintures, Musée d’Antibes, château Grimaldi, 1959
  • Dominique Aubier, Hans Hartung, Le Musée de Poche, Édition Georges Fall, 1961
  • Raymond Bayer, Entretiens sur l’art abstrait, Pierre Caillé, 1964
  • Jiri Sliblik, Hans Hartung, Odeon, 1967
  • Jean Tardieu, Un monde ignoré vu par Hans Hartung, Éditions Albert Skira, 1974
  • Pierre Dix, Hartung, Paris, Bordas/Gervis, 1991
  • Annie Claustres, Hans Hartung. Les aléas d’une réception, Les Presses du réel, 2005
  • David Rampello, Nicole Laffont, Hartung. L’œuvre ultime, Gaète, Artistic Publishing, 2009
  • Hans Hartung, Autoportrait, Les Presses du réel, 2016

Expertise et Estimation des œuvres de Hans Hartung

Certaines œuvres de Hans Hartung sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres de Hans Hartung afin d’établir une estimation de votre pièce.