Ivan FEDOROVITCH CHOULTSÉ

thumb-blog

1874/77 – 1937

Peintre russe

 

Ivan Fedorovitch Choultsé serait né en 1874 ou en 1877 à Saint-Pétersbourg. Il est décédé en 1937 à Nice. Passionné de sciences et plus précisément d’électricité, le jeune homme se lance dans des études d’ingénieur. Après avoir fait faillite dans un projet d’ingénierie, Choultsé décide de rentabiliser ses compétences en dessin et en peinture pour subvenir à ses besoins, et se lance ainsi dans une carrière d’artiste. Aidé par le peintre Konstantin Yakovlevich Kryzhitsky, il intègre l’Académie Impériale des Arts de Saint-Pétersbourg et malgré ses débuts de parcours un peu hasardeux, Ivan Fedorovitch Choultsé rencontre un succès précoce. Cette notoriété nouvellement acquise lui permettra même d’être élu peintre de la cour du tsar Nicolas II.

Une œuvre dédiée à la nature

Ivan Fedorovitch Choultsé ayant été formé en partie par les paysagistes Alexander Kalam et Arkhip Kuindzhui, s’inspire de leur œuvre respective et continue de développer ce thème de la nature dans ses œuvres. Paysages arctiques, printaniers ou méditerranéens, couchers de soleil ou rivières, aucun panorama ne résiste au talent du jeune peintre. Décrit parfois comme un portraitiste de la nature, Choultsé rend compte des paysages qu’il observe avec une fidélité saisissante. Son œuvre s’inspire de toutes les vues qui ont marqué ses voyages et Europe et sa vie en Russie. Artiste talentueux, Ivan Fedorovitch Choultsé a très vite vu les commandes pour ses œuvres se multiplier.

Un lien particulier avec les vues hivernales

Bien que les compositions d’Ivan Fedorovitch Choultsé mettent en avant des thèmes plutôt variés, les paysages hivernaux se détachent de ses autres sujets. En effet, au cours de ses séjours à l’Engadine et à Saint-Moritz, l’artiste succombe aux charmes des panoramas enneigés et réalise des séries très prolifiques de ces paysages. Il semble même préférer ces vues hivernales à celles de sa Russie natale. Un des éléments qui différencient l’œuvre d’Ivan Fedorovitch Choultsé de celles des autres peintres exploitant ce sujet est sa capacité à rendre compte de la texture de la neige. Le peintre sera à de nombreuses reprises mis en avant pour son sens du détail.

Un traitement particulier de la lumière

Le sens du détail d’Ivan Fedorovitch Choultsé s’exprime aussi à travers son travail de la lumière. En effet, les compositions de l’artiste doivent leur réalisme presque magique à une harmonie des couleurs habilement travaillée. Choultsé est capable de représenter des rayons de soleil de sorte qu’ils apportent une fraîcheur sans précédent à ses compositions. Ses réalisations esthétiques lui ont d’ailleurs valu le surnom de « magicien de la lumière » par la presse et les critiques d’art de l’époque. Les toiles vibrantes et lumineuses d’Ivan Fedorovitch Choultsé l’ont rendu particulièrement célèbre sur la scène artistique et ses compositions marqueront l’histoire des peintures naturalistes et réalistes.

Œuvres d’Ivan Fedorovitch Choultsé

PEINTURE

  • Paysage de neige, 65,81 cm, 1903
  • Gletscher von Spitzbergen, 60,5 x 90,7 cm, 1911
  • Sailing Boat At Sunset Of The Gulf Of Finland, 85,5 x 120,5 cm, 1916
  • Pine Forest, 55,5 x 55,5 cm, 1916
  • Sunny day, 55 x 66 cm, 1917
  • Claire de lune, 54 x 65 cm, St.Moritz, 1917/19
  • Snowy Sunset, 80,5 x 80 cm, 1923
  • Vinter in the Engadine, 60 x 73 cm, 1924
  • Blick vom Meer auf St. Petersburg, 85,5 x 120 cm
  • Blick auf den St. Moritzersee, 65,4 x 65 cm
  • Symphonie du soir, 55 x 65 cm
  • Winterlandschaft im Sonnenschein, 54,5 x 65,5 cm
  • Sonnenuntergang über dem Adriatischen Meer, 54,3 x 65,2 cm
  • Evening Sun, 80 x 100 cm
  • « Soir d’hiver, Engadine », 73 x 92,5 cm
  • Éclaircie avant l’orage, 65 x 81 cm
  • Winterlandschaft bei Davos, 65,5 x 82 cm
  • « Parthenon after the Storm », 74 x 92,7 cm
  • Lever de Lune (Méditerranée), 65 x 92 cm
  • Jardin Fleuri, Nice, 54 x 66 cm
  • « Derniers rayons sur les cimes, Suisse », 65,5 x 81 cm
  • Soir d’Automne (Bois de Boulogne), 64,8 x 64,8 cm
  • « Autumn in the Park of St. Cloud », 55 x 65 cm

Un succès français et russe

EXPOSITIONS

  • Exposition Universelle, Paris, 1889
  • Exposition Universelle, Paris, 1900
  • Académie des Beaux-Arts, Petrograd, 1903
  • Salon des Artistes Français, Paris, 1923
  • « 150 Years of Russian Painting », Hammer Galleries, 1935 
  • The Traveller’s, Hôotel de la Païva, Paris, 2008

Les principaux ouvrages sur Ivan Fedorovitch Choultsé

  • V. Gontcharenko, La vie avec la foi en sa vocation, Zurich, Fonds Choultsé, 2016
  • E. Gollerbakh, Exposition des peintres individualistes, Kazan, 1921, chap. 6
  • Krijinski, Destin d’un artiste : souvenirs de Krijinski, Kiev, 1966, p.32, 43
  • D. I. Severioukhine, Les artistes russes émigrés (1917-1941), Saint-Pétersbourg, 1994

Expertise et Estimation des œuvres d’Ivan Fedorovitch Choultsé

Certaines œuvres d’Ivan Fedorovitch Choultsé sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres d’Ivan Fedorovitch Choultsé afin d’établir une estimation de votre pièce.