Gustave CARIOT

thumb-blog

1872 – 1950

Peintre français

 

 

 

 

Photo © Millon

Gustave Cariot est né en juin 1872 dans le quartier du Marais à Paris et décédé en mars 1950 dans la même ville, à l’âge de 77 ans. Dès son plus jeune âge, le jeune homme s’intéresse vivement à l’art et plus particulièrement au dessin. N’ayant pas reçu de formation particulière, c’est en autodidacte et contre l’avis de son père qu’il se forme et apprend à esquisser des vues de paysages ruraux et urbains. Plus tard, l’artiste rejoint la Société des Artistes Indépendants et commence à exposer dans de grandes galeries parisiennes. Ce n’est qu’à partir de 1903 que Gustave Cariot se fera remarquer.

Les paysages, sujets de prédilection de l’artiste

Reprenant les mêmes sujets qui le passionnaient lorsqu’il était enfant, Gustave Cariot est connu pour avoir essentiellement dessiné des paysages et des scènes campagnardes. Il a même séjourné pendant un temps en Bretagne puis en Rhénanie pour s’imprégner de ces images et en faire des représentations fidèles à la réalité. Ces œuvres viennent compléter ses séries de vues parisiennes bien plus urbaines. Une autre caractéristique du travail de Gustave Cariot est également l’intérêt qu’il porte aux variations dues aux changements de saisons. En effet, l’artiste se plaît à capturer les changements qui peuvent résulter de ces phénomènes. Son intérêt pour l’étude de paysage a largement été inspiré par les œuvres postimpressionnistes de Monet dont il s’inspire assez régulièrement.

Une influence pointilliste très présente

Si Gustave Cariot n’était pas à proprement parler un artiste pointilliste, il a néanmoins été très largement influencé par cette théorie. En effet, on décèle dans son travail une utilisation particulière des coups de pinceau, très proche de celles des peintres pointillistes et divisionnistes. Son travail autour de la lumière est également caractéristique de cette influence puisqu’il explore la luminescence ainsi que la mutabilité de la lumière et de la couleur. Cette étude lui permet de reproduire fidèlement les spécificités de chaque saison et le visage particulier qu’elles offrent aux vues qu’il a pour habitude de capturer. C’est également en cela que l’œuvre de Monet a eu une grande influence sur celle de Gustave Cariot.

Un artiste qui a quelque peu sombré dans l’oubli

À son époque Gustave Cariot était plutôt connu et apprécié pour ses œuvres. Après la Première Guerre mondiale, alors qu’il vit entre la France et l’Allemagne, ses œuvres postimpressionnistes gagnent en importance et il devient de plus en plus célèbre. L’artiste aura même l’occasion de participer à de prestigieuses expositions, pour la plupart à Paris. Si aujourd’hui il reste connu des spécialistes de son art, le nom de Gustave Cariot est très peu connu du grand public et les expositions sur son œuvre se font de plus en plus rares. L’artiste reste tout de même un peintre qui a su marquer sa génération par son approche très personnelle du paysage. 

Les œuvres de Gustave Cariot

PEINTURE

  • Le Poème des Saisons, Fructidor, 60 x 81 cm, 1901
  • Floréal, 59,7 x 81,3 cm, 1902
  • Champs après la moisson aux environs de Périgny-sur-Yerres, 46,3 x 61 cm, 1903
  • Prairial, 60 x 81 cm, 1903
  • Le champ de blé, 60 x 81 cm, 1903
  • Le jardin de Perrigny, Yonne, 73,5 x 92 cm, 1906
  • Les saules au bord de la rivière, 50,2 x 61 cm, 1908
  • Prairial, les foins, 73,2 x 92,5 cm, 1910
  • Paysage, 66 x 82 cm, 1911
  • Vue de Hansen Kopf dans le Taunus, 50 x 65 cm, 1919
  • Paysage aux meules, 65 x 91 cm, 1925
  • Landscape with sheaves of wheat, 60 x 80 cm, 1927
  • Les meules, 59,7 x 81 cm, 1929
  • Arbres en fleurs, 60 x 81 cm, 1929
  • Chemin de village, 54 x 65 cm, 1932
  • Meules dans les champs, 74 x 92,2 cm, 1936
  • Le Pont-Neuf, été, 20 heures, 73 x 152 cm, 1939
  • Le Pont-Neuf à Paris (beau temps clair), 73 x 152 cm, 1940
  • Juin, temps couvert n° 28, 74,3 x 152 cm, 1942

Un artiste très peu connu

EXPOSITIONS

  • Salon d’Automne, 6e Exposition, Grand Palais des Champs Élysées, Paris
  •  Exposition rétrospective de Gustave Cariot, Salon des Indépendants, Paris, 1951
  • Impressionnisme(s), Helene Bailly Gallery, Paris, 2020
  • Portraits Of France, Gladwell & Patterson, Londres, 2020
  • ONLINE : Palm Beach, Gladwell & Patterson, Florida, 2021

Les principaux ouvrages sur Gustave Cariot

  • André Rouveyre et Frantz Jourdain, Exécution secrète d’un peintre par ses confrères. Avec la défense du Président du Salon d’automne. Documents publiés par André Rouveyre, Paris, Mercure de France, 1912, 30 p. 
  • Gérald Schurr et Pierre Cabanne, Dictionnaire des petits maîtres de la peinture : 1820-1920, vol. 1, éd. de l’Amateur, 1966

Expertise et Estimation des œuvres de Gustave Cariot

Certaines œuvres de Gustave Cariot sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres de Gustave Cariot afin d’établir une estimation de votre pièce.