Pierre CHAREAU

thumb-blog

1883 – 1950

Architecte et designer français

 

 

 

 

 

 

Photo © Laure Albin-Guillot

Pierre Chareau est né en août 1883 à Bordeaux et décédé en août 1950 dans l’État de New York aux États-Unis à l’âge de 67 ans. Sans aucune formation académique, le jeune intègre la branche parisienne de la firme Waring and Gillow et s’initie alors à l’architecture et au design. Fort de son expérience, Chareau installe sa propre agence dès 1919. Il reçoit alors de nombreuses commandes et lorsqu’il expose pour la première fois au Salon d’Automne, son travail est largement apprécié. En quelques années, Pierre Chareau passe de designer autodidacte à membre des Congrès Internationaux d’architecture moderne (CIAM) et de l’Union des artistes modernes (UAM).

Des meubles avant tout fonctionnels

Pierre Chareau s’est surtout fait connaître grâce à sa production de meubles. S’éloignant de l’héritage Art déco à l’époque en vogue, sa création mobilière est assujettie aux exigences de la vie moderne. Ainsi, en proposant des meubles avec des plateaux pivotants, des mécanismes de roulement à billes, etc., Chareau veut créer des meubles dont le design est parfaitement compatible avec leur fonction. Il utilise pour ce faire des éléments standardisés et des matériaux habituellement utilisés dans l’industrie, pour créer une réelle architecture technologique qui répond aux besoins avec précision.

La maison de verre

Dès 1927, Pierre Chareau débute la création de sa « Maison de verre » qui est à ce jour une de ses dernières créations encore disponible. Construite en collaboration avec Bernard Bijvoet, cette construction est le premier bâtiment réalisé par le designer. La maison de verre regroupe en son sein toutes les compétences de Chareau à savoir l’architecture, le design et le travail du meuble, et les luminaires. Elle est l’expression même de sa maîtrise des espaces dynamiques, des parois de verre et du travail de la lumière. En effet, ses choix de matériaux et la manière dont il les place avec ingéniosité lui permettent d’assurer un important éclairage naturel. À ce jour, la « Maison de verre » de Pierre Chareau reste une référence incontournable en architecture et en design.

Œuvres de Pierre Chareau

MOBILIER

  • Fauteuils « MF 208/217 », 84 x 69,5 x 63 cm, 1923
  • Table « MB 106 », à quatre éléments, 63 x 66 x 106 cm, 1924
  • Table « MB 106 », variante à deux éléments, 50,5 x 53,5 x 89 cm, 1924
  • Fauteuils « MF 172 », 65,5 x 77,5 x 78 cm, 1924
  • Tabouret curule « SN 1 », 36 x 50 x 33 cm, 1925
  • Table de jeu de mouchoir « MB 241A », 67 x 145 x 104 cm, 1926
  • Tabourets de bar « MT 300 », 90 x 41,5 x 34,5 cm, 1927
  • Bureau « MB 744 », 98 x 131 x 47, 1927
  • Bergère « MF 1002 », 100 x 69 x 52,5 cm, 1924/27
  • Bureau « MB 624 », 97,3 x 183 x 77,5 cm, 1929
  • Table basse, 42,5 x 79 x 30 cm, 1930
  • Coiffeuse « MS 419 », 166,5 x 162 x 40,5 cm, 1930
  • Vestiaire « SN 39 », 211 X 90 X 52,7 cm, 1932
  • Table « SN 4 », 60 x 63,3 x 61 cm, 1932

LUMINAIRE

  • Lampe « LP 180 », dit aussi masque, 28,5 x 26 x 21,5 cm, 1922/23
  • « Religieuse » floor stamp SN 31, 180 cm, 1923
  • Suspension à trois bras de lumière, 30 x 45 cm, 1923
  • Lampe « LP 180 », dite Masque, 28 x 26 x 21,5 cm, 1924
  • « Petite religieuse » Table Lamp, 40,6 x 40,6 cm, 1924
  • Lustre LT53, 94 x 33 x 16,5 cm, 1926
  • Rampes lumineuses, 22,5 x 58,5 x 22 cm, 1926
  • Lampadaire « SN31 », dit aussi la Religieuse, 187,5 x 50 cm, 1928
  • Lampadaire SN 31 dit « Grande Religieuse », 187 x 39 x 30 cm, 1928

OBJET

  • Cimaises à tableaux, 1921/23
  • Jardinière « PF 35 », 104 x 46,5 x 49 cm, 1923
  • Paravent « Les Arlequins » à quatre feuilles, 174,5 cm, 1924
  • Lettrage du Club House de Beauvallon, 41 x 59,5 cm, 1927
  • Paravent à trois feuilles, 161 cm, 1922/28
  • Porte plantes, modèle PF 35, 104 cm, 1928
  • Miroir éclairant « MG 311 », 80 x 33 x 7 cm, 1929
  • Rare vase PF213, 72,5 cm, 1930
  • Serre-livres, 1930
  • Porte-lettres avec support pour encrier, 17 x 15 x 10 cm, 1930
  • Table diabolo « SN 14 », 62,6 x 63,3, 1932

Pierre Chareau, un artiste reconnu

EXPOSITIONS

  • L’Exposition Internationale des Arts Décoratifs, Paris, 1925
  • Cubist and Abstract Art, MoMA, 1936
  • Pierre Chareau : Modern Architecture and Design, Jewish Museum, New York, 2016/17
  • How Should We Live? Propositions for the modern Interior, MoMA, 2016/17
  • 513: Design for Modern Life, Collection gallery MoMA, 2019/21

MUSÉES

  • Musée des Arts Décoratifs, Paris
  • Jewish Museum, New York
  • Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou, Paris 

FONDATION

  • Graham Fondation

Principaux ouvrages sur Pierre Chareau

  • Olivier Cinqualbre, Pierre Chareau : La Maison de verre, 1928 – 1933, Jean-Michel Place, 2001, 61 p.
  • Collectif, Pierre Chareau architecte, un art intérieur, Centre Pompidou, 1933, 223 p.
  • Marc Vellay et Keneth Frampton, Pierre Chareau : Architecte-meublier, 1883-1950, Éd. du Regard, 1984, 339 p.
  • René Herbst et Francis Jourdain, Un inventeur, l’architecte Pierre Chareau, 1954
  • Fernando Montes, Pierre Chareau with Bernard Bijvoet : Maison Dalsace (Maison de verre), A.D.A. Edita, 1977
  • Charlotte Fiell et Peter Fiell, Design of the 20th Century, Cologne, Tashen, 1999
  • Pierre Guénégan, préface de Susan L. Ball, Le Purisme & son influence internationale – annuaire de 50 artistes emblématiques, Éd. Lanwell & Leeds Ltd, St Alban, Hertfordshire, 2019

Expertise et Estimation des œuvres de Pierre Chareau

Certaines œuvres de Pierre Chareau sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres de Pierre Chareau afin d’établir une estimation de votre pièce.