Gustave LOISEAU

thumb-blog

1865-1935

Peintre français

 

 

 

 

 

Photo © Durand-Ruel & Cie

Gustave Loiseau est né en octobre 1865 à Paris et décédé en octobre 1935 dans la même ville, à l’âge de 70 ans. Débutant une carrière d’apprenti décorateur à contrecœur pour subvenir à ses besoins, un héritage laissé par sa grand-mère permet finalement au jeune homme de se consacrer à sa passion pour l’art. Il intègre donc l’École des Arts Décoratifs de Paris en 1887 avant rejoindre l’atelier du peintre Fernand Just Quignon. Petit à petit, son amour pour la peinture de paysages sur le motif s’affirme et il s’émancipe de ses années d’enseignement académique pour peindre comme il l’entend. Gustave Loiseau s’installe alors en Bretagne puis en Normandie où il rencontre des artistes comme Henry Moret ou Maxime Maufra qui auront une influence particulière sur son œuvre.

Une passion pour la nature et les paysages

Lorsque Gustave Loiseau s’installe en Bretagne pour se consacrer à la peinture de paysages, il peint directement d’après nature et utilise une technique de hachure croisée qui permet de révéler les subtilités de la lumière. Ses coups de pinceau fugaces ont pour but de capturer à un moment bien précis l’essence des vues qu’il dépeint. Pour que ses compositions soient le plus fidèles que possible à la réalité, Gustave Loiseau observe la nature avec une grande sensibilité. Il examine le monde afin de définir la structure et les formes de ses toiles à l’aide de couleurs décomposées. Ayant voyagé dans plusieurs régions et même à Tahiti, les peintures de l’artiste se révèlent être de fidèles représentations des paysages qu’il a pu observer.

Des œuvres diversifiées

Malgré ses nombreuses représentations de paysages naturels, Gustave Loiseau est également connu pour ses peintures de scènes urbaines et parisiennes. En effet, le peintre s’est également intéressé à la représentation de scènes de marché, de personnages en mouvement et de villes en activité. Parmi les rues parisiennes qui ont retenu son attention, on peut noter la rue Clignancourt, la place de la Bastille ou encore celle de l’Étoile. Dans ces compositions comme dans celle de paysages plus ruraux, Gustave Loiseau est influencé par le travail de peintres postimpressionnistes. Au fil du temps, l’artiste rencontre un succès international et voit ses œuvres intégrer les collections de nombreux mécènes en Europe et aux États-Unis.

Œuvres de Gustave Loiseau

PEINTURE

  • Rives de l’Eure en été, 65 x 81,7 cm, 1899
  • Gelée blanche, 60,3 x 81,2 cm, 1899
  • Le chemin des prairies, St Cyr-du-Vaudreuil, 66,7 x 82 cm, 1900
  • Brume sur l’Eure, Saint-Cyr, 60 x 73 cm, 1900
  • Village au bord de la rivière (Porte-Joie), 60 x 82 cm, 1901
  • Bords de l’Eure, 65 x 81 cm, 1901
  • Peupliers au bord de l’Eure, 80,8 x 64,7 cm, 1903
  • Rocher la Teignouse, Cap Fréhel, 61 x 74 cm, 1906
  • Falaises de Normandie, 65,2 x 81,3 cm, 1907
  • Pruniers en fleur, Ennery, 60 x 73 cm, 1907
  • Les falaises de Saint-Jouin, 60,5 x 92,4 cm, 1908
  • L’hôtel de Mademoiselle Ernestine, Saint-Jouin ou Le Verger de Mademoiselle Ernestine, Saint-Jouin, 54,1 x 64 cm, 1908
  • Le pont suspendu à Elbeuf, 65,6 x 92,2 cm, 1912
  • Rue Clignancourt, Paris, 65 x 54 cm, 1924
  • Le quatorze juillet à Paris, 55 x 46 cm, 1925

DESSIN-AQUARELLE

  • L’anse des Sévignés, temps gris, Cap Fréhel, 20,5 x 26,5 cm, 1909
  • Les inondations, Le Pecq, 26,5 x 35,5 cm, 1910
  • Les falaises, 23 x 30 cm, 1913
  • Tréboul, le port, 23,5 x 28,5 cm, 1913
  • Voilier à Ferrière-Martigues, 23 x 30,5 cm, 1913
  • Le port des Martigues, Ferrière, 23 x 30,5 cm, 1913
  • Autoportrait à la pipe, 44,5 x 36 cm, 1915
  • Chevaux lourds au travail, 15 x 20 cm, 1918
  • Notre-Dame, 26,7 x 43,8 cm, 1918
  • Torrent à l’automne, 23 x32 cm, 1893
  • Rochers dans la rivière, 24 x 32 cm, 1894
  • La digue de Fécamp, 28 x 35 cm, 1925
  • Mauvais temps à Fécamp, 28 x 35 cm, 1925
  • Fécamp, vue des falaises et de la plage, 20 x 29 cm, 1930

Gustave Loiseau, un artiste au succès international

EXPOSITIONS

  • Art impressionniste et moderne, Waterhouse & Dodd, Londres, 2015
  • Exposition d’hiver 2017, Connaught Brown, Londres, 2017
  • Collection été 2018, Gladwell & Patterson, Londres, 2018
  • Exposition d’hier Maddox, Maison de la Trinité, Londres, 2018-2019
  • Portraits de France, Gladwell & Patterson, Londres, 2020
  • GFAA Pékin, Gladwell & Patterson, Londres, 2020
  • Exposition d’hiver 2020, Gladwell & Patterson, Londres, 2020
  • Palm Beach, Floride 2021, Gladwell & Patterson, Londres, 2021
  • L’art de collectionner 2021, Gladwell & Patterson, Londres, 2021
  • Entre automne et hiver, Galerie Hélène Bailly, Paris, 2021-2022

MUSÉES 

  • Musée Barberini, Postdam
  • Art Institut of Chicago, Chicago
  • Tokyo Fuji Museum, Hachioji
  • Musée d’Orsay, Paris
  • Le Petit Palais – Musée d’Art moderne, Genève
  • The Nelson-Atkins Museum pf Art, Kansas City
  • The Ashmolean Museum, Oxford
  • Musée des Beaux-Arts de Rennes
  • Musée des Beaux-Arts de Rouen

Principales publications sur Gustave Loiseau

  • Jean Melas Kyriazi, Gustave Loiseau : L’historiographe de la Seine, Éditions Papyros Arts Graphiques, Athènes, 1979
  • Gustave Loiseau, 1865-1935 : Paysages d’Île-de-France et de Normandie : Exposition, Pontoise, Musée Camille-Pissarro, Somogy, 2018

Expertise et Estimation des œuvres de Gustave Loiseau

Certaines œuvres de Gustave Loiseau sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres de Gustace Loiseau afin d’établir une estimation de votre pièce.