Fernand LÉGER

thumb-blog

1881-1955

Peintre français

 

 

 

 

Photo © Max Fendt, Bâle

Fernand Léger est né en février 1881 en Normandie et est décédé en août 1955 dans l’Essonne à l’âge de 74 ans. Souhaitant dans un premier temps devenir architecte, le jeune homme suit des cours à Caen avant de se rendre à Paris en 1900 et de devenir dessinateur d’architecture pour subvenir à ses besoins. Après avoir tenté d’intégrer l’École des Beaux-Arts sans succès, Fernand Léger suit des cours à l’Académie Julian ainsi que dans d’autres académies de la capitale. Le peintre expose alors au Salon des Indépendants de 1911 et fréquente à l’époque plusieurs cercles d’artistes parisiens. S’il est contraint d’arrêter pour participer à la guerre, Fernand Léger revient ensuite rapidement à son activité de peintre, imprégné par l’expérience traumatisante de la guerre.  

Un vif intérêt pour les mouvements d’avant-garde

Les premières années de sa carrière, Fernand Léger a largement été influencé par les mouvements artistiques avant-gardistes. Marqué par le travail de maîtres de la peinture comme Cézanne, Picasso ou encore Braque, il s’oriente vers une esthétique de plus en plus abstraite. Ainsi, entre 1911 et 1914, Fernand Léger se limite à l’utilisation des seules couleurs primaires. Son intérêt pour les formes et les volumes et de manière plus large pour le cubisme va l’inciter à s’approprier ses mouvements et à s’exprimer à travers une multitude de supports comme la peinture, la danse, la gravure, le théâtre ou encore les fresques monumentales. À cette époque, le travail de Fernand Léger est donc très diversifié.

Un artiste engagé

Blessé à la tête durant la guerre, Fernand Léger n’est pas ressorti indemne de cette expérience. Il s’intéresse alors de plus en plus aux questions de société et à la justice sociale, ce qui est visible dans son travail qui devient de plus en plus engagé. Les thèmes qu’il aborde sont désormais en lien avec ces problématiques et bien que ses compositions s’orientent vers de plus en plus de figuration, il conserve une certaine forme d’abstraction. C’est d’ailleurs à cette époque que le peintre crée le mouvement du Tubisme caractérisé par la représentation de corps humains et d’éléments architecturaux en trois dimensions, ce qui leur donne une apparence cylindrique et volumineuse. Cet intérêt pour le monde ouvrier a profondément marqué la carrière de Fernand Léger qui a tout de même produit une œuvre très prolifique.

Œuvres de Fernand Léger

ESTAMPE-MULTIPLE

  • La Fin du Monde de Blaise Cendrars, 1919
  • Le vase, 53 x 43 cm, 1927
  • Femme tenant un vase, 24,1 x 17,3 cm, 1928
  • Marie l’Acrobate, 55 x 42,7 cm, 1948
  • Paysage 48, 42,9 x 36,2 cm, 1948
  • The King of hearts, 70 x 49,5 cm, 1949
  • Arthur Rimbaud : Les Illuminations, 36 x 26,5 cm, 1949
  • Cirque, 44 x 34 cm, 1950
  • Cirque, E. Tériade, 44 ,2 x 33,8 cm, 1950
  • La grande Margot, 48,3 x 35,1 cm, 1951
  • Les femmes au perroquet, 41 x 60 cm, 1952
  • La lecture, 43 x 55 cm, 1953
  • Les danseuses (Fond jaune), 65,5 x 50,5 cm, 1954

DESSIN-AQUARELLE

  • Deux femmes couchées, 50,3 x 64 cm, 1913
  • Contraste de formes, 51 x 64 cm, 1913
  • Le village, 41,5 x 34 cm, 1913
  • Personnages dans un escalier, 32 x 40 cm, 1914
  • Le remorqueur, 32,5 x 42,5 cm, 1920
  • Femme au vase, 31,3 x 24 cm, 1925
  • Femme aux perroquets, 176,5 x 122 cm, 1941
  • Les Constructeurs, 50,8 x 63,5 cm, 1950
  • Les trois sœurs, 43,2 x 35 cm, 1950/51
  • Étude pour La Grande Parade, 76,2 x 92 cm, 1952
  • Baigneuses en gris, 54 x 74 cm, 1953
  • Danseuse au tambourin, 70,1 x 54,5 cm, 1954
  • Les oiseaux blancs, fond bleu, 211 x 143 cm, 1955

PEINTURE

  • La Femme en Bleu, 130 x 97 cm, 1912/13
  • Contraste de forme, 92,4 x 73,2 cm, 1913
  • La femme au fauteuil, 130,2 x 97 cm, 1913
  • La femme en rouge et vert, 100,8 x 80,4 cm, 1914
  • Nature morte, 80,5 x 65 cm, 1914
  • Les usines, 69 x 53,5 cm, 1918
  • Le moteur, 137 x 118 cm, 1918
  • Les cylindres colorés, 54,3 x 50,3 cm, 1918
  • Le grand déjeuner, 65,2 x 92 cm, 1921
  • Le corsage rouge, 60 x 92,1 cm, 1922
  • Les trois personnages devant le jardin, 63,5 x 91,5 cm, 1922
  • Les trois femmes au bouquet, 65,6 x 92,2 cm, 1922

Fernand Léger, un artiste exposé partout dans le monde

EXPOSITIONS

  • La Société Anonyme Modernisme pour l’Amérique, Premier Musée d’Art, Nashville, 2007-2008
  • Du cubisme au surréalisme, partie 1, Galerie d’Art Pasquale Iannetti, San Francisco, 2008
  • A France No Mac, Museum de Arte Contemporânea da universidade de Sao Paulo, 2009
  • La collection, Centre d’Art Henie Onstad, Hovikodden, 2009
  • Les Temps Modernes : Répondre au Chaos, Cours de la Bouilloire, Cambridge, 2010
  • Artistes en profondeur : Picasso, Braque, Léger, Delaunay, Galerie d’Art Albright-Knox, New York, 2011
  • Visage et figure dans l’art européen, 1928-1945, Musée d’Art Mildred Lane Kemper, Université de Washington, Saint-Louis, 2013
  • Willi Baumeister International, Kunstmuseum Suttgart, 2013-2014
  • Textiles d’artistes : de Picasso à Warhol, Musée des textiles du Canada, Montréal, 2015
  • Artistes originaux, Affiche, Galerie John Davies, Moreton-in-Marsh, 2015-2016

MUSÉES

  • Musée d’art moderne Lille Métropole
  • Musée Kröller-Müller, Pays-Bas
  • Musée national d’Art moderne, Centre Georges-Pompidou
  • Musée de Grenoble
  • Dallas Museum of Art
  • Musée Gaspard, Belgique
  • Musée national Fernand Léger

FONDATIONS

  • Fondation Beyeler
  • Fondation Maeght
  • Calder Foundation

Principales publications sur Fernand Léger

  • Maurice Raynal, Les maîtres du cubisme — Fernand Léger — Vingt tableaux, Éditions de l’Effort Moderne, 1920
  • Fernand Léger, Le cirque, Tériade, 1950
  • Pierre Descargues, Fernand Léger, Le Cercle d’Art, 1955
  • Fernand Léger — Préface de Louis Aragon (poème), Mes Voyages, , Les Éditeurs Français Réunis, 1960
  • Nadia Léger et al., Hommage à Fernand Léger, revue XXe siècle, 1971
  • Jean Leymarie et Jean Cassou, Fernand Léger — dessins et gouaches, 1972
  • Lawrence Saphire — Préface de Fernand Mourlot, Fernand Léger — L’œuvre gravé, Blue Moon Press, 1985
  • Pierre Descargues, Fernand Léger, Paris, Maeght, 1995
  • Christian Derouet et al., Rétrospective Fernand Léger, Centre Georges Pompidou, 1997

Expertise et Estimation des œuvres de Fernand Léger

Certaines œuvres de Fernand Léger sont très demandées sur le marché de l’art et peuvent se vendre à des prix importants. N’hésitez pas à contacter nos experts dans le cadre d’une expertise ou à consulter notre page dédiée à la cote des œuvres de Fernand Léger afin d’établir une estimation de votre pièce.